AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Critique] Robin chez Tex Avery

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Camille
Admin
avatar

Messages : 2062
Date d'inscription : 28/03/2009
Age : 24
Localisation : Rouen

MessageSujet: [Critique] Robin chez Tex Avery   Dim 3 Mai 2015 - 15:44

Plus rien ne va dans le royaume ! Le Prince John a profité de l’absence de son frère le roi Richard pour s’emparer du trône.
Et, avec son effrayant serviteur, le Shérif de Nottingham, ils s’enrichissent sur le dos des pauvres gens.
Mais heureusement, le super-héros de la forêt de Sherwood est arrivé : Robin des Bois est dans la place !


Voilà ce qu’il est convenu d’appeler un spectacle culotté et déjanté. Vous savez, le genre de spectacle qui parvient à vous arracher à la tristesse du quotidien, en un tour de chant et quelques jeux de mots bien sentis. La formule fonctionne à merveille, et il n’est plus besoin de saluer le talent de Fred COLAS et Guillaume BEAUJOLAIS qui n’ont décidément pas leur pareil pour nous émerveiller et nous divertir, que l’on ait 4 ou 77 ans !

Ce Robin des Bois là s’est perdu pour notre plus grand plaisir au pays de Tex Avery, un pays des merveilles parfaitement décalé entre la luminosité de Broadway et l’innocence de l’enfance.

Dans un décor graphique rappelant les bandes dessinées, les personnages virevoltent et tourbillonnent à une cadence folle.

N’espérez pas retrouver la trame connue de la légende : ici place à la folie.

Robin est un super héros d’opérette super fort et super macho, la mèche au vent, défendant la veuve et l’orphelin dans sa combinaison design ! Robin, c’est Mathieu BRUGOT, parfait dans le rôle avec sa gueule de beau gosse : pari réussi les enfants adorent, les mamans sont sous le charme, et les papas jaloux.

Dans cette quête de justice, il peut compter sur Petit Jean, anti héros attachant, compagnon du quotidien au grand coeur à l’accent chantant.

Côté Palais, il y’a Marianne, la princesse aussi belle que détestable, imbue de sa personne et un peu trop sûre d’elle. Elle était campée ce jour là par la belle Fanny FOURQUEZ.

Il y’a le méchant, très méchant mais très incompétent shérif de Nottingham et celui dont on adore se moquer le Prince John (belle performance de Joel WOOD)

Et enfin il y’a la bonne fée! Et celle-ci vaut le détour ! Aussi incompétente que drôle, perchée sur ses talons pailletés et sa robe boule, CAMILLE FAVRE BULLE est épatante : il y’a du Valérie Lemercier et du Jacqueline Maillan dans sa Lady Toc très toc toc ! Chacun de ses passages déclenche l’hilarité .

Citons les autres et les alternants car ils sont tous les vecteurs de ce succès amplement mérité : Raphaelle ARNAUD, Mathilde LIBBRECHT, Régis OLIVIER, Benjamin FALLETO, Kévin GALLON et Nicolas MOYA.

Ce Robin des Bois là est vivifiant, tonifiant et euphorisant ! Il ne faut que pas qu’il s’arrête et continue de nous enchanter.

https://folleschroniques.wordpress.com/2015/05/03/robin-chez-tex-avery/

______________
« Say the words that make my favourite song... »
| |
Revenir en haut Aller en bas
¤Marion¤
Nothing like you
avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 30/04/2009
Age : 27
Localisation : Combs-la-Ville (77)

MessageSujet: Re: [Critique] Robin chez Tex Avery   Sam 30 Avr 2016 - 16:54

Merci:)
Revenir en haut Aller en bas
 
[Critique] Robin chez Tex Avery
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Robin des Bois par Enid Blyton
» [Morazzoni, Marta] La note secrète
» PC Medion chez Aldi le 31 mars (€599,00)
» [Brigitte] J'habite en bas de chez vous
» Robin Hobb : L'assassin royal et The Tawny Man

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fanny Fourquez officiel :: - SES PRÉCÉDENTS PROJETS - :: Evenements divers :: Interprète alternante :: Robin des bois, la légende ou presque-
Sauter vers: